Date de publication : 2020-11-03 19:30:09 – Durée : 20:31 – Nombre de vues : 184 – likes : 6.

Karine Saporta chante : la critique applaudit.

« Danseuse, chorégraphe, on craque et vive la chansonnette, bonjour fraîcheur…Karine Saporta aime la scène, elle l’habite, elle regarde du côté des intonations à la Bardot façon Harley Davidson, à la Lio disco parfois… »
Le Monde – Véronique Mortaigne

« Karine Saporta réussit le tour de force d’imprimer à cette série de concert, une élégance ambiguë. Sa voix est un mélange de fragilité et d’impertinence (on penserait un peu à Lio imitant Jeanne Moreau)…. »
L’Humanité – Muriel Steinmetz

Dans la rubrique « Mon, ton, sons », une version radiophonique du tour de chant de Karine Saporta : « Draps rouges, cheveux noirs » – Extraits.

Texte et chant : Karine Saporta
Musique : Jean-Marie Sénia
Arrangements : Jean-Jacques Genevard
Basse : Franck Costa
Clavier : Jean-Jacques Genevard
Batterie : Emmanuel Millot
Guitare : Yacine Azeggagh

Je ne pense qu’à moi… qui ne pense qu’à toi.

« On ne dit pas les mêmes choses par la danse ou par le chant, même si elles viennent du même être. C’est un autre métier, une autre manière de s’exprimer. J’ai toujours secrètement aimé la chanson. J’ai souvent chanté sur les bandes-son de mes spectacles… »
Karine Saporta

Désireuse de participer à de nouvelles formes de spectacle vivant, Karine Saporta sort de plus en plus fréquemment des sentiers battus. Artiste pluridisciplinaire, son inventivité et sa recherche sur le terrain de l’expérimentation chorégraphique, musicale, photographique et audiovisuelle, rencontrent de manière particulièrement intéressante le même esprit d’ouverture et de transversalité chez le compositeur Jean-Marie Sénia.

En scène avec quatre musiciens; claviers, guitare, basse et batterie, passant d’un univers blues aux sons très rock à des tonalités plus électro-accoustiques, Karine Saporta avec une voix, mélange de fragilité et d’impertinence, emporte son public dans de fulgurantes visions sonores.

La rencontre d’un créateur et d’une étoile…

La séduction a opéré entre Karine Saporta, la chorégraphe et Jean-Marie Sénia, le compositeur. Ils se sont apprivoisés puis adoptés. La virtuosité de l’un a rencontré la sensibilité de l’autre et réciproquement. C’est ainsi que Jean-Marie Sénia a décidé d’accompagner Karine Saporta sur ses propres textes dans sa création la plus audacieuse. Après avoir accompagné Hanna Schygulla sur scène dans son dernier spectacle » Quel que soit le songe » et collaboré à la création du spectacle musical » l’homme rêvé » de Marie-Christine Barrault, il ne pouvait que relever le défi que lui proposait l’auteur/interprète.

KARINE SAPORTA

Quand le chant rencontre sa voie… et que la musique entre dans la danse !

A de rares exceptions près, les créations chorégraphiques de Karine Saporta se doublent de créations musicales dont certaines ont donné lieu à des éditions discographiques : “La poudre des anges”, “Une Rose”, “La fiancée aux yeux de bois”.

Ces dernières années, Karine Saporta demande de plus en plus souvent à ses interprètes de chanter. A y regarder de plus près, on s’aperçoit vite que la chanson s’inscrit tout naturellement dans la féérie de ses spectacles. Le chant favorise l’apparition d’un état de charmes et d’envoûtement.

Plus éloquent encore, sa comédie musicale mêlant le rythme de la musique hip hop à celui des musiques tziganes. dont le livret a été élaboré par la chorégraphe et les 22 chansons écrites en collaboration avec Melle.

De fait, la dimension rythmique, tant sur le plan musical que visuel, demeure prioritaire pour Karine Saporta.

JEAN-MARIE SÉNIA

Une composition musicale sur mesure

Jean-Marie Sénia a fait ses études au conservatoire de Strasbourg (1er prix de piano) puis à l’Académie de Franz-Liszt de Weimar. Chevalier des Arts et des Lettres, directeur artistique aux éditions Actes Sud, il est professeur au Théâtre National de Strasbourg. Il a déjà reçu 8 nominations au 7 d’or et un prix SACD.

Compositeur sur plus de huit cents films pour le cinéma et la télévision, il a travaillé pour Jacques Rivette, Alain Tanner, Vera Belmont, Danièle Dubroux, Michel Kleifhi, Jacques Fansten… et aussi pour Joyce Bunuel, Serge Moati, Pierre Arditi.

Il a composé plusieurs musiques de scène, notamment pour Jacques Lassalle, Jean-Luc Bouté, Bruno Bayen, Alfredo Arias…

Il a écrit des chansons pour Yves montand, Georges Moustaki, Rufus, Jean-Roger Coussimon et Hanna Schygulla pour laquelle il a conçu toutes les musiques de son récital.

Une production du Centre Chorégraphique National de Caen/Basse-Normandie

Co-production : NDP Project, Corida

LDWTV - Mon, ton, sons

LDWTV – « La puissance de la Littérature » – Création Sonore de Thomas Aufort – Seconde partieLDWTV - "La puissance de la Littérature" - Création Sonore de Thomas Aufort - Seconde partie

Date de publication : 2021-04-27 16:34:21 – Durée : 38:47 – Nombre de vues : 210 – likes : 3. Dans notre rubrique « Mon,Ton, Sons », plongez dans la création sonore de Thomas Aufort, « La Puissance de la Littérature » (2ème partie). Cette œuvre en 11 chapitres, écrite et réalisée par Thomas Aufort lui-même en 2020, a été enregistrée pendant le premier confinement avec 11 acteurs de théâtre ou de cinéma : Yann Collette, Kate Moran, Joana Preiss, Fabienne Babe, François Négret, Sophie Verbeeck, Marie Modiano, Andréa Brusque, Fabrice Adde, Gilles Masson et Gonzague Van Bervesselès. La première partie de « La Puissance de la Littérature » a été diffusée le mardi 20 ...

LDWTV – « La puissance de la Littérature » – Création Sonore de Thomas Aufort – Première partieLDWTV - "La puissance de la Littérature" - Création Sonore de Thomas Aufort - Première partie

Date de publication : 2021-04-20 18:10:09 – Durée : 38:53 – Nombre de vues : 348 – likes : 8. Ce soir mardi 20 avril 2021, dans notre rubrique « Mon,Ton, Sons, » plongée dans la création sonore de Thomas Aufort, « La Puissance de la Littérature ». Une œuvre en 11 chapitres, écrite et réalisée par Thomas Aufort en 2020, lue et enregistrée par 11 acteurs pendant le confinement : Yann Collette, Kate Moran, Joana Preiss, Fabienne Babe, François Négret, Sophie Verbeeck, Marie Modiano, Andréa Brusque, Fabrice Adde, Gilles Masson et Gonzague Van Bervesselès. Première partie. La seconde partie de « La Puissance de la Littérature » sera diffusée le mardi 27 avril 2021 sur ...

LDWTV – Chuu…t, écoute Martine – Trois contes merveilleuxLDWTV - Chuu...t, écoute Martine - Trois contes merveilleux

Date de publication : 2021-04-13 17:53:03 – Durée : 52:00 – Nombre de vues : 116 – likes : 1. Dans le cadre de notre rubrique ‘Mon, Ton, sons’, nous vous proposons de passer cette soirée au son de la voix de notre conteuse Martine Lebon et ces trois contes merveilleux dont « Le géant égoïste (The selfish giant) » , conte d’Oscar Wilde, paru en mai 1888. Rediffusion du mardi 6 avril 2021. Montage vidéo mis à jour. « Le rossignol et la rose » – 17’22 Un jeune étudiant se désole dans son jardin. La jeune femme dont il est épris ne dansera avec lui que si il lui offre une ...

LDWTV – Chuu…t, écoute MartineLDWTV - Chuu...t, écoute Martine

Date de publication : 2021-04-07 12:46:21 – Durée : 52:00 – Nombre de vues : 71 – likes : 0. Dans le cadre de notre rubrique ‘Mon, Ton, sons’, nous vous proposons de passer cette soirée au son de la voix de notre conteuse Martine Lebon et ces trois contes merveilleux dont « Le géant égoïste (The selfish giant) » , conte d’Oscar Wilde, paru en mai 1888. « Le rossignol et la rose » – 17’22 Un jeune étudiant se désole dans son jardin. La jeune femme dont il est épris ne dansera avec lui que si il lui offre une rose rouge. Hélas, cette année il n’y a aucune rose dans son ...

LDWTV – V&F cie. présente son duo « Contact », crée grâce à un instrument de musique : le thérémineLDWTV - V&F cie.  présente son duo "Contact", crée grâce à un instrument de musique : le thérémine

Date de publication : 2021-03-30 17:54:19 – Durée : 41:56 – Nombre de vues : 25 – likes : 0. Dans notre rubrique « Mon Ton Sons» nous présentons l’émission avec la « V&F » compagnie, actuellement en résidence à la Mue Karine Saporta. Leur spectacle « CONTACT » est un duo où Fabrice Mahicka et Corosu Valentina chorégraphient, explorent et interprètent ensemble un concept utilisé dans le spectacle Sub’Sonic : solo sur le thème de la cymatique ; l’art de sculpter la matière avec de la musique. Dans CONTACT ils utilisent la danse pour créer du son grâce à un instrument de musique : le thérémine. La thématique ...